WordPress nous recommande les thèmes enfants pour « modifier un thème existant » et cite trois raisons : les mises à jour éventuelles du thème parent, la rapidité du développement, et l’apprentissage sans risque pour les débutants.

Mais ce mécanisme est beaucoup plus puissant que les quelques avantages mentionnés dans le codex. Parmi les multiples bénéfices trop peu mentionnés, si je vous dis :

  • capitaliser sur tous vos développements
  • vous passer définitivement de thèmes téléchargés (gratuit ou payant) ou de quelconques frameworks de développement ou d’intégration
  • ne plus avoir à ré-inventer la roue ni devoir vous adapter à un nouveau thème en changeant de projet
  • faciliter la création de conventions d’écriture de code et donc le travail en équipe
  • simplifier à l’extrême la réutilisation de vos meilleurs snippets
  • rendre la maintenance évidente et rapide
  • maîtriser à la perfection votre environnement de travail et connaître sur le bout des doigts l’ensemble de vos outils
  • améliorer la qualité de toutes vos productions à chaque modification
  • mettre à votre portée des domaines méconnus tels que l’accessibilité, l’architecture front-end, la gestion de la qualité, la sécurité ou l’automatisation
  • vous permettre de progresser de plus en vite sans jamais pénaliser votre productivité…Et si nous abordions la gestion de la qualité web à l’aide du mécanisme idéal : les thèmes enfants WordPress !

Ses slides

Les thèmes enfants de WordPress

La vidéo de sa conférence

L’interview

La galerie photo